accueil mairie

 Bienvenue sur le site de la commune nouvelle Abriès-Ristolas  !  

La commune nouvelle d’Abriès-Ristolas regroupe depuis le 1er janvier 2019 les deux communes historiques d’Abriès et de Ristolas.
Située dans le Parc Naturel Régional du Queyras, Abriès-Ristolas est une vaste commune (160 km2), frontalière avec l’Italie sur près de 50 km, et s’étage depuis 1500 m jusqu’à 3300 m sur les contreforts du Mont Viso.
Abriès-Ristolas est une commune touristique classée de 5 000 lits touristiques pour une population permanente de 400 habitants.
Station-village d’été (randonnée et courses en montagne, Tour du Queyras, activités de pleine nature, …) et d’hiver (ski alpin, ski de fond et de randonnée, raquettes, chiens de traineau,… ), la commune privilégie le développement d’un tourisme raisonné en toute saison, valorisant une économie locale originale, tourné vers le respect de l’environnement et de la biodiversité, dans le cadre magnifique et préservé du Parc Naturel Régional du Queyras.

Vous trouverez ci-dessous, les différents villages et hameaux de la commune nouvelle.

Jacques Bonnardel    

 Maire d'Abriès-Ristolas

Abriès

Abriès est située dans le département des Hautes-Alpes, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'Institut national de l'information géographique et forestière donne les coordonnées géographiques 44°47'46" N et 06°55'40" E2. Située dans le Queyras au confluent des torrents du Guil et du Bouchet, à 30 km de Guillestre, Abriès est une station de ski alpin et de ski de fond. La commune fait par ailleurs partie du Parc régional du Queyras.

Plus...


Le Roux

Abriès comptait de nombreux hameaux (le Roux, Valpréveyre aujourd'hui abandonné, le Villard, les Bertins, le Tirail, le Cros, la Montette, Malrif, Pré Roubaud, etc.). Aujourd’hui seul le hameau du Roux est habité en permanence, avec 52 habitants au 1er janvier 2013

Plus...


Valpréveyre

Au XIXe siècle, alors que la population d'Abriès était sensiblement plus importante (1800 habitants en 1830 contre 430 aujourd'hui), de nombreux hameaux étaient disséminés, sur le territoire de la commune : Le Roux, Valpréveyre, Le Villard, Les Bertins, Le Tirail, Le Cros, La Montette, Malrif, Pré Roubaud, etc.
Nombre de ces hameaux ont aujourd'hui totalement disparu. Seul le Roux est habité en permanence, cependant que Valpréveyre revoit certaines de ses maisons s'ouvrir l'été.
Plus...

Ristolas

Ristolas est située au fond de la vallée du Queyras, sur la rive gauche du Guil à 1 610 m d'altitude, à 3 km d'Abriès et 7 km d'Aiguilles.
En plus du village, les hameaux de l'Echalp et de la Monta font partie de la commune nouvelle "Abriès-Ristolas".
La commune compte de nombreux sommets à plus de 3 000 m et culmine à 3 287 m (l'Asti). La vallée est par ailleurs dominée par le Mont Viso situé en Italie.

On y compte également plusieurs lacs : les lacs Lacroix, les lacs Egourgéou, Baricle et Foréant, le lac Lestio, et le lac Porcieroles.Ristolas se situe 3 km après Abriès le long du Guil, c’est la dernière commune du Queyras, sur les contreforts du Mont-Viso. Ici toutes les activités de plein air et de nature sont reines. Destination neige, randonnées de toute sortes, en solo, duo ou en famille. Il y en a pour tous les goûts.

La Monta

La Monta ne comprend aujourd'hui que l'Eglise Saint-Laurent, le Refuge, le cimetière et la bâtiment de la douane. Emilie Carle, autours de "La Soupe aux Herbes Sauvages" a commencé sa carrière d'institutrice à la Monta, en 1924. Le village a été sévèrement touché en juin 1940 (bombes incendières), et des évènements tragiques eurent lieu en 1944 qui donnent lieu à des commémorations le dernier dimanche d'Août chaque année. 

L'Echalp

L'Echalp (Les Chalps : champs en pente, en lande ou pature) a conservé son charme d'antan, malgré les avalanches meurtrières qui a détruit une grande partie du village en 1948. Subsiste l'église de l'assomption de Marie et plusieurs maisons/chalets/ Des projets sont en cours pour rénover les canaux et le four banal.
A noter qu'avant la guerre, l'éducation était rudimentaire. La Monta/L'Echalp et Ristolas parlait 3 patois différents, l'Echalp s'apparantant plus au piémontais.

METEO

WEBCAM

Office du Tourisme

ACSSQ

Navettes du haut Guil